CPF : Le gouvernement revoie sa copie

Huit mois après la promulgation de la loi sur la « liberté de choisir son avenir professionnel », initiée par Muriel Pénicaud, Ministre du travail, le gouvernement annonce quelques changements pour une optimisation de l’utilisation du Compte Professionnel de Formation (CPF)

Utiliser le CPF au-delà du 31 décembre 2020

La réforme initiale sur « la liberté de choisir son avenir professionnel » prévoyait de consommer les heures acquises au titre du DIF (Droit Individuel à la Formation, apparu en 2004 et dispositif prédécesseur du CPF) jusqu’au 31 décembre 2020. Désormais, le gouvernement propose que les actifs conservent les heures de formation acquises au titre du DIF, sur leur CPF, au-delà du 31 décembre 2020, et sans limite dans le temps. Pour rappel, depuis le 1er janvier, votre CPF est alimenté non plus en heures mais en euros.

Toutefois, pour que chaque salarié puisse utiliser les droits à la formation acquis, il devra avoir créer un Compte Professionnel de Formation avant le 31 décembre 2020

Un compte crédité en euros et plafonné

Nous vous l’indiquions dans notre article du 27 mars 2019 (http://www.mie-roubaix.fr/2019/03/27/reforme-de-la-formation-professionnelle-optimisez-votre-budget/), depuis le 1er  janvier 2019, les heures du CPF, acquises avant le 31 décembre 2018, sont monétarisées à hauteur de 15€ de l’heure. Le gouvernement prévoit, dès 2020, de crédité les CPF de la manière suivante :

  • Un(e) salarié(e) au moins à mi-temps : bénéficiera de 500 € par an, dans la limite de 5000 €
  • Un(e) salarié(e) peu qualifié(e) ou reconnu(e) travailleur handicapé : bénéficiera de 800 € par an, dans la limite de 8000 €

Au-delà du plafonnement du CPF, la Ministre du travail prévoit une cessation de l’alimentation du CPF si, après 10 ans, les droits à la formation n’ont pas été utilisés.

Se former à tout moment grâce au CPF

Autre nouveauté, l’accord de l’employeur ne sera plus nécessaire pour réaliser une formation. Chaque salarié sera libre de se former sur son temps personnel, sans avoir reçu l’accord préalable de son employeur.

Une application en construction

Pour faciliter la recherche de formation pour chaque salarié, une site internet et une application mobile seront bientôt disponibles. L’objectif est clair : simplifier l’accès à la formation des salariés. Ces outils vous permettront de consulter le montant disponible sur votre CPF et d’avoir accès à toutes les formations proposées autour de vous. Ils prévoient également la possibilité pour le salarié, de compléter le montant de la formation en payant directement par carte bancaire, et de donner son avis sur les formations.