5 conseils pour…

…rebondir et trouver la bonne formation !

Les résultats sont tombés ! Vos vœux sur “Parcoursup” ne sont pas ceux espérés ou les notes de vos partiels ne sont pas aussi bonnes qu’attendues. Vous avez peut-être envie de changer de filière pour vos études ou vous vous sentez dans une impasse sur votre choix d’orientation. Toutes ces questions vous obligent à repenser votre projet de formation. Et ce n’est pourtant pas une fatalité ! 😊

Ce mois-ci, la MiE vous donne quelques conseils pour avoir toutes les clés en main pour rebondir.

#1. Repartir de zéro, tout remettre à plat

Ce n’est jamais simple de repartir de zéro, mais c’est l’opportunité pour vous de faire le bilan.

Qu’il s’agisse de vos choix sur “Parcoursup” ou de vos premières années d’études, vous devez d’abord vous interroger sur les raisons de cet échec : ce qui vous a plu ou déplu, ce qui fait votre force et vos faiblesses. Si vous êtes perdu dans vos choix, vous pouvez également prendre rendez-vous avec un conseiller d’orientation pour vous aider via le CIO (Centre d’information et d’orientation), votre Mission Locale, Proch’Info Formation ou Proch’Orientation. Vous serez appuyé sur votre recherche en découvrant les métiers qui recrutent, en détectant vos compétences ou passant par des formations plus adaptées (plus courtes, plus professionnalisantes etc.).

Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur ce qui pourra vous attirer et d’élargir votre horizon sur des nouveaux projets auxquelles vous n’auriez pas pensé. Trouver une formation en aimant ce que vous ferez, c’est la clé pour vous épanouir dans votre travail.

Une fois cette première étape faite, choisissez le dispositif de formation qui convient le mieux à votre situation. S’il faut financer cette formation, prenez connaissance des différents dispositifs comme le Compte Personnel de Formation, par exemple (pour en savoir plus sur le CPF vous pouvez lire notre article de présentation ou participer à l’un de nos ateliers de présentation). Interrogez-vous sur vos besoins pour atteindre votre objectif de formation : la durée, le programme, la méthode, le niveau de diplôme sont autant de critères déterminants pour votre réussite !

#2. Les rentrées décalées ? Un gain de temps !

Vous avez vécu un échec en début d’année et vous vous êtes rendu compte que la formation que vous suivez ne vous correspond pas tant que ça ? Les rentrées décalées sont à la rescousse !

Comme son nom l’indique, les rentrées décalées ne sont pas liées avec le calendrier scolaire classique. Certaines formations démarrent plus tard ou sont plus courtes qu’une année universitaire. Avec ce dispositif (selon les écoles) vous pouvez vous réorienter en cours d’année, le plus souvent entre décembre et février. Grâce à cela, vous n’êtes pas contraint d’attendre la rentrée scolaire pour démarrer votre nouveau projet. C’est un gain de temps indéniable qui vous permettra de rester motivé !

Il y existe aussi des concours “passerelle” mis à disposition selon certaines écoles pour les rentrées décalées. C’est le cas de certains BTS et IUT, mais aussi de grandes écoles de commerces ou de classe préparatoire. Si l’école ce n’est pas vraiment votre truc mais que vous avez besoin de développer certaines compétences, il existe aussi des formations qualifiantes, plus courtes, qui démarrent tout au long de l’année. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un de nos conseillers Proch’info Formation qui sauront vous aiguiller !

#3. La procédure complémentaire  

Vous êtes étudiant et sur liste d’attente sur “Parcoursup”. Si votre stratégie est de maintenir vos vœux sur liste d’attente, vous pouvez attendre la procédure complémentaire qui commence le 16 juin 2021 afin de reformuler de nouveaux vœux sur des formations ayant des places disponibles. Cette procédure se termine le 16 septembre 2021.

Bien évidemment, cette procédure concerne également vos vœux déjà en attente.

#4. Tenter un parcours hors “Parcoursup”

Vos vœux sur “Parcoursup” ont été refusés, que faire ? Premièrement, gardez le moral ! Il existe de nombreuses formations qui ne figurent pas sur “Parcoursup”. Si vous savez déjà quel métier exercé, renseigner vous auprès des écoles qui vous intéressent car certaines proposent parfois des parcours dès le Baccalauréat et hors “Parcoursup”. Si une formation vous intéresse, contactez l’établissement concerné pour vous renseigner sur le processus d’inscription.

Gardez cependant vos vœux sur “Parcoursup” en attente, le temps de confirmer votre inscription dans une formation.

N’oubliez pas de vite répondre aux vœux pour libérer les places dans les autres formations où vous êtes sur listes d’attente afin de ne pas bloquer des places pour d’autres candidats.

#5. S’aventurer lors d’une année de césure

Vous vous sentez dans une impasse pour trouver votre orientation professionnelle ? Les inscriptions pour la formation qui vous intéresse sont déjà passées ?

C’est peut-être l’occasion pour entreprendre une année de césure ! Perfectionner une langue en voyageant à l’étranger, faire vos premiers pas dans le monde de l’entreprise en effectuant des missions d’intérim, des stages ou des contrats courts. Vous pouvez aussi réaliser un service civique qui peut être une bonne occasion d’acquérir une indépendance professionnelle, tout en donnant du sens.

Si vous avez plusieurs pistes d’orientation professionnelle, c’est peut-être l’occasion de se tester !

Cela agrémentera votre dossier pour l’année suivante, si vous postulez à nouveau dans une formation par la plateforme “Parcoursup” ou non.  De plus, l’expérience que vous aurez acquise sera très bien perçue par les recruteurs d’entreprise si vous recherchez une alternance, un stage ou pour intégrer un cursus de formation.