5 conseils pour…

… se former à tout âge 

Retourner sur les bancs de l’école à 30, 40 voire 50 ans n’est pas si impensable que ce que l’on pourrait croire. Bien au contraire, la formation à tout âge pour se reconvertir, créer son métier ou trouver un emploi est bien une option à ne pas mettre de côté. Pourquoi oser passer la porte de l’université qu’importe son âge ? Nous vous donnons 5 éléments pour oser démarrer une formation.

#1. Obtenir un diplôme

Avec les années, vous avez développé de nombreuses compétences techniques et une expérience professionnelle importante, mais vous n’avez jamais eu de diplôme et cela freine votre évolution de carrière ou votre recherche d’emploi ?

La formation vous permettra de faire certifier ces compétences par un diplôme, donner de la richesse à votre CV. Mais, pas de panique, si l’école ne vous a jamais trop plu, il est possible de vous former sur des formations plus courtes (de quelques mois selon les métiers visés).

Pour vous former, pensez à vous tourner vers la VAE (Validation des Acquis par l’Expérience). En remplissant un dossier sur votre expérience, vous défendrez vos compétences suite à une mise en situation, devant un jury qui vous attribuera ou non, un diplôme en lien avec les compétences acquises. L’espace Info Formation vous propose des ateliers pour être incollable sur le sujet et vous permettre de vous lancer dans la VAE en toute tranquillité : http://www.mie-roubaix.fr/agenda/?tribe-bar-search=vae

#2. Vous former tout en vous professionnalisant avec l’alternance

Vous êtes prêt(e) à vous former, mais travailler en parallèle est indispensable ? Et bien oui, l’alternance est aussi une solution. Aujourd’hui, pour effectuer une alternance vous pouvez signer deux types de contrats de travail :

  • le contrat d’apprentissage : peut-être réalisé jusqu’à l’entrée dans votre 30ème année (excepté pour les travailleurs handicapés)
  • le contrat de professionnalisation : peut-être réalisé à tout âge

Il est nécessaire d’être inscrit dans un centre de formation proposant l’alternance pour pouvoir l’effectuer. Chaque contrat ne repose pas sur les mêmes critères concernant l’âge, le niveau d’études, la rémunération. Sachez également que vous pouvez vous former à certains modules de formation en alternance, pour valider un diplôme. Il est en effet possible de ne pas avoir besoin de valider l’ensemble des modules de la formation pour être diplômé(e), en fonction de votre parcours professionnel.

#3. Vous avez des droits pour vous former

Grâce à vos années d’expérience, vous avez accumulé des droits sur votre Compte Professionnel de Formation (CPF). Chaque salarié en possède un. Il contient des heures de formation, devenues depuis cette année des euros (15€/heure), suite à la promulgation de la loi sur la « liberté de choisir son avenir professionnel ». Cette somme vous permet de financer tout ou partie de certaines formations.

A noter que plus vous utiliserez votre CPF, plus il s’alimentera en euros. Vous avez donc tout intérêt à l’utiliser régulièrement pour développer les compétences complémentaires.

Pour tout savoir sur le CPF, (re)lisez notre article : http://www.mie-roubaix.fr/2019/08/28/cpf-le-gouvernement-revoie-sa-copie/

#4. Se former depuis chez soi

De plus en plus de personnes font le choix de la formation par correspondance. L’avantage est que cela vous permet de continuer à travailler et à gérer vos activités puisque les cours vous sont envoyés directement chez vous. Il est tout de même important de savoir s’organiser pour gérer à la fois les cours et sa vie professionnelle.

Attention, tous les organismes proposant des cours à distance ne vous permettent pas de décrocher un diplôme reconnu par l’Etat. Vous pouvez par exemple, vous orienter vers Enaco Online, Educatel, Distancia… Si vous souhaitez en savoir plus sur ces organismes, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’Espace Info Formation : http://www.mie-roubaix.fr/rendez-vous-formation/

De plus en plus d’outils numériques vous permettent aussi de développer des compétences spécifiques via les MOOCs, webinar, e-learning… Sans nécessairement suivre la formation pour un diplôme particulier, cela vous permet de développer de nouvelles compétences sans contrainte géographique ou de temps. Ces outils sont accessibles à tout moment ; il vous suffit simplement d’avoir une connexion internet. Les plateformes les plus connues sont openclassroom, Moodle et plusieurs sont accessibles directement sur emploi-store : https://www.emploi-store.fr/portail/centredinteret/seformer

#5. Vous développez déjà des compétences sans le savoir

Développer ses compétences ne passe pas seulement par la formation. Des activités menées dans le cadre de projets associatifs, de bénévolat, etc … sont à valoriser et à rechercher pour améliorer son profil.

Vos différentes lectures, de livres, revues ou essais peuvent vous aider à améliorer vos compétences et connaissances.

Sur la métropole lilloise, les événements ne manquent pas ! Si vous avez un intérêt pour certains sujets (la place des femmes, le sport, les animaux, les technologies…) il existe de nombreux ateliers ou conférences dont l’entrée est gratuite.

N’hésitez pas à consulter les sites comme www.meetup.fr ou www.eventebrite.fr et à effectuer quelques recherches sur internet pour savoir ce qui peut se dérouler près de chez vous !

En résumé, (re)commencer une formation c’est aussi relever un défi et se prouver qu’on peut encore progresser et apprendre, à tout âge !