5 conseils pour…

… Trouver un emploi après 50 ans !

Certains diront que vous êtes trop « vieux », que vous « coûterez trop cher » à l’entreprise. Ce mois-ci, nous avons pris soin de rédiger quelques conseils pour vous prouver que trouver un emploi, même quand on a passé 50 ans, c’est possible !

#1 Faire le point sur son CV

Arrivé à un certain âge, la liste des expériences professionnelles que vous aurez accumulées peut être longue ! Commencez par définir clairement votre objectif professionnel. Cela vous permettra d’adapter votre CV en fonction de vos attentes et de chaque offre. Lisez attentivement l’annonce pour comprendre les attendus du recruteur. Cela vous aidera à prioriser les expériences vécues qui auront le plus de sens avec le poste visé. Vous pouvez vous limiter à 3 ou 4 expériences, tant qu’elles sont significatives par rapport au poste présenté.

Mettez en avant vos compétences techniques et comportementales. Aujourd’hui, elles sont très regardées par les recruteurs.

Il vaut mieux que votre CV ne soit pas trop chargé et long. Profitez-en pour lui donner un coup de peps ! Il existe de nombreux sites gratuits pour faire un CV moderne et propre qui montrera votre dynamisme au recruteur :  

www.canva.com  / www.cvmaker.fr  / www.cvdesignr.com

Enfin, indiquer son âge n’est pas une obligation. Si vous pensez que cela portera préjudice à votre candidature, nous vous conseillons de ne pas le préciser.

#2 Votre âge est une force !

Face aux jeunes salariés, vous avez l’impression de ne plus faire le poids ? Détrompez-vous ! Embauchez un sénior présente de nombreux avantages.

  • Votre expérience vous a permis d’apprendre de vos erreurs. Vous savez vous montrer plus prudent, plus patient et viser juste ! Vous savez donc agir en conséquence. Positionnez-vous comme « mentor » en montrant votre envie de vous impliquer auprès de vos jeunes collègues pour leur transmettre vos compétences.
  • Vos enfants sont déjà grands et ont parfois déjà pris leur envol. Pour le recruteur, vous êtes donc plus facilement susceptible de rester tard au bureau si nécessaire et d’ajuster vos vacances selon le reste de l’équipe, notamment les collaborateurs qui privilégient les périodes scolaires.
  • Grâce à votre expérience vous serez plus rapidement opérationnel

Concentrez-vous sur ces aspects lorsque vous vous entretenez avec un employeur.

#3 Se créer une identité numérique

Internet est devenu un outil incontournable pour la recherche d’emploi. Qu’ils s’agissent de sites d’annonces en ligne, de réseaux sociaux ou encore des salons de recrutement, il est aujourd’hui nécessaire de se créer une identité numérique pour sa recherche.

Certains métiers, nécessitent d’avoir un réseau professionnel important (commercial, chargé de communication, chargé de recrutement, responsable de partenariat, agent immobilier…). Les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadéo sont idéaux pour valoriser vos expériences et vos compétences. Ils contribuent ainsi à développer votre réseau, vous donnant éventuellement accès à des offres d’emploi.  

Pour booster votre recherche, il est essentiel que vous rédigiez votre profil sur des sites d’annonces en ligne (job boards) comme Indeed, Régions Job, ou Monster. Il en existe des centaines, consultés quotidiennement par les recruteurs. Vous créer un profil sur ces plateformes vous rend visible auprès des recruteurs qui peuvent alors vous contacter pour échanger sur votre parcours. Votre présence sur ces outils enverra un message positif au recruteur, d’une personne dynamique et moderne.

#4 Revoir ses ambitions

Il faut parfois savoir se montrer patient pour trouver un emploi. Passer par un contrat en CDD vous permet d’avoir un pied dans l’entreprise et de développer des compétences. Cela vous ouvrira peut-être les portes d’un CDI par la suite.

Si vous avez subit une longue période de chômage, ou que vous êtes en pleine reconversion professionnelle, il vous faudra parfois revoir vos prétentions salariales à la baisse pour correspondre aux attentes de l’entreprise. Et cette question est inévitable en entretien. Si vous êtes prêt à voir votre revenu diminuer, vous pouvez préciser au recruteur que « votre salaire était à autant par an, mais je vous laisse me faire une proposition que vous jugerez adaptée ».

#5 Activer son réseau

Bien entendu, ce conseil ne s’applique pas uniquement aux personnes de plus de 50 ans, mais cela reste une piste pour vous aider à trouver votre futur emploi. Aussi indispensable que l’identité numérique, le réseau (personnel et professionnel) vous met au courant des opportunités et des pratiques professionnelles. Votre réseau d’amis, votre famille, vos anciens collègues, vos camarades de classe ou même vos voisins peuvent vous ouvrir les portes d’opportunités professionnelles. Toutefois, n’hésitez pas à l’élargir en créant de nouvelles rencontres. Renseignez-vous sur les afterworks, meet-up ou autres événements professionnels qui vous permettront de nouer de nouveaux contacts. Vous pouvez également vous lancer dans une activité bénévole en vous investissant auprès d’associations (club de sport, humanitaire, parents d’élèves…). Vous ferez de nouvelles rencontres tout en partageant votre savoir-faire. En vous investissant pour une cause que vous jugez importante, vous vous sentirez utile. Cela vous entrainera dans une démarche positive et vous apportera toute la motivation qu’il faut pour trouver un emploi. Vous serez surpris de voir que plus vous donnez, encore plus vous recevrez !