Le mot du président

null

Marc DETOURNAY

Président de la Maison de l’Initiative et de l’Emploi du Roubaisis / Conseiller municipal de la ville de Roubaix

10 ans après la labellisation « maison de l’emploi », le projet de la MiE a pris en 2015 un tournant :

  • Des statuts rénovés
  • De nouveaux locaux
  • Une équipe réorganisée

La MiE propose aujourd’hui une palette complète d’outils territorialisés pour :

  • L’Orientation professionnelle des actifs, avec ou sans emploi,
  • L’accompagnement renforcé de roubaisiens et lyssois : une priorité car les plus fragiles sont ceux qui ont le plus souffert de la crise depuis 2008
  • La sécurisation de parcours de salariés : éviter les ruptures, se former tout au long de la vie
  • L’appui aux professionnels de l’emploi, de la formation et de l’action de proximité : pour que les accompagnants et référents auprès des habitants connaissent les opportunités d’emploi du marché métropolitain
  • L’accompagnement des dirigeants de TPE PME : clubs RH, ateliers, outils de gestion de compétences facteur essentiel du maintien de leur compétitivité et leur développement

La MiE a construit autour d’elle des réseaux qui doivent aussi permettre :

  • de contribuer à rétablir l’égalité des chances pour les habitants de notre territoire
  • et de favoriser l’émergence d’emplois non délocalisables.

Nous avons la conviction que c’est en formant sur-mesure aux nouvelles compétences avec l’entreprise que nous pourrons démontrer que les habitants sont un « gisement de création de richesses et d’emploi pour l’agglomération » (Patrick Kanner, Ministre de la Ville de la jeunesse et des sports)

La condition de réussite c’est, comme le disait ces derniers mois Xavier Bertrand, Président de la région Hauts de France, de « travailler dans la confiance » entre les entreprises et les décideurs publics, et j’ajouterais aussi avec nos partenaires et les habitants.

La territorialisation des politiques de l’emploi devient cette année le cadre pour partager des objectifs entre l’Etat et la Région au travers du Contrat de Plan Régional ; de son côté, la MEL a inscrit les ressources humaines dans ses axes prioritaires du plan métropolitain de développement économique.

Les projets peuvent avancer :

  • Fabrique des compétences numériques,
  • Promotion des TPE et PME de l’artisanat et du numérique,
  • Projets d’insertion par l’économique,
  • ANRU 2, …

Les équipes sont prêtes !