5 conseils pour…

… Réussir une candidature spontanée

Vous ne trouvez pas d’offres d’emploi correspondant à vos compétences ? Vous souhaitez entrer dans une entreprise bien précise mais elle n’a pas d’offres à pourvoir qui vous conviennent ? Rédiger une candidature spontanée est un autre moyen pour vous faire connaître des employeurs. Cet exercice, peut parfois se révéler difficile. Nous vous donnons quelques éléments pour réussir votre prochaine candidature spontanée !

#1 Cibler l’entreprise

S’il n’est pas simple de rédiger une candidature spontanée, c’est parce qu’il est important d’y faire ressortir toute sa motivation. Pour cela, nous vous conseillons de commencer par établir une liste des entreprises qui vous attirent. Souhaitez-vous travailler dans une entreprise dont l’activité est dans la mode, la santé ou encore le sport ? Souhaitez-vous que certaines de vos valeurs se retrouvent dans la culture de l’entreprise comme la solidarité, la créativité ou encore la réussite ?

Il est essentiel que vous parveniez à déterminez ce qui vous attire dans une entreprise et que vous en dressiez une liste. Cela vous permettra d’avoir une première base de travail pour rédiger vos premières candidatures spontanées.

En effectuant ce travail, vous parviendrez plus facilement à mettre en avant votre motivation à rejoindre l’entreprise, dans votre lettre de motivation. Cela vous permettra d’intéresser les équipes de recrutement mais aussi de cibler les employeurs à qui vous allez adresser une candidature.

#2 Trouver le bon interlocuteur

Si de nombreuses entreprises possèdent leur site de recrutement, et vous permettent de déposer votre candidature spontanée via un formulaire en ligne, il est toutefois plus percutant de s’appuyer sur les collaborateurs de l’organisation pour faire remonter votre CV.

D’une part, cela vous permet d’échanger avec les salariés sur le fonctionnement de l’entreprise, leur métier et vous projeter davantage sur le poste. Par ailleurs, vous avez plus de chances que votre CV atterrisse sur le bureau du responsable du recrutement, et donc que votre candidature soit regardée.

Certains sites d’entreprise présentent leurs équipes. Vous pourrez alors rapidement mettre un nom sur le responsable de recrutement ou la personne exerçant le métier auquel vous prétendez. Si cela n’est pas le cas, n’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo pour trouver les personnes adéquates. Vous avez la possibilité de les contacter par message. Attention à ne pas être trop intrusif. Profitez de cet outil pour leur demander quelques conseils sur votre candidature, l’entreprise, le métier. Lorsque vous souhaitez transmettre votre CV, argumentez votre démarche :

« Bonjour,

Etant un footballeur depuis de nombreuses années, j’ai découvert votre entreprise et ses produits en pratiquant cette passion. Votre parcours m’intéresse particulièrement et j’aimerais échanger avec vous sur ce sujet. En effet, j’exerce moi-même le métier de vendeur et j’aimerais pouvoir apprendre et développer de nouvelles compétences dans votre entreprise. Accepteriez-vous que je vous envoie ma candidature pour échanger sur mon projet ? »

#3 Solliciter votre réseau

Comme pour d’autres objectifs, vous pouvez également vous appuyer sur votre réseau et votre entourage pour transmettre vos candidatures. Prenez le temps de regarder dans votre cercle d’amis, votre famille, votre association, vos anciens camarades d’études… de recenser les personnes qui ont des contacts dans les entreprises que vous avez ciblé au préalable. 

Prenez également le temps de leur parler de votre situation, de votre projet professionnel. Des opportunités se présenteront peut-être à la suite de vos échanges. Nous avons parfois besoin d’un petit coup de pouce. N’oubliez pas que la cooptation (recommandation d’une personne de son réseau pour un poste professionnel) reste un outil de recrutement très utilisé par les entreprises.

#4 Adapter sa candidature

Comme nous l’avons évoqué, rédiger une candidature spontanée doit vous permettre de mettre en lumière toute votre motivation à vouloir intégrer l’entreprise. Il est essentiel de se concentrer, notamment dans la lettre de motivation, sur ce qui vous motive précisément dans l’entreprise. Ajouter des exemples, des situations qui illustrent vos propos. Puisque chaque société est différente, personnalisez chaque candidature avec des arguments qui vous motivent à rejoindre l’entreprise à laquelle vous écrivez.

N’oubliez pas également de préciser le poste que vous recherchez, aussi bien sur votre CV avec un intitulé claire, que dans votre lettre de motivation.

#5 Effectuer une relance

Une fois que vous avez transmis votre candidature, ne vous attendez pas nécessairement à une réponse de la part de l’entreprise. En effet, si elle n’a pas d’offres à pourvoir correspondant à votre métier, certaines organisations ne vous donneront pas de suite. Ne vous en offusquez pas. Ce n’est pas nécessairement un manque de respect ou d’attention. Certaines entreprises reçoivent plusieurs dizaines de candidatures spontanées chaque jour et elles n’ont pas toujours le temps d’y répondre.

Toutefois, si vous avez réussi à obtenir un contact, un intermédiaire, vous pouvez revenir vers lui après avoir patienté 2 à 3 semaines pour obtenir un retour. Qu’il soit positif ou négatif, essayez de récolter les informations des recruteurs sur votre candidature. Cela vous permettra d’améliorer votre CV, votre lettre ou votre posture.

Tous les conseils sont bons à prendre pour vous permettre d’avancer !